VISITE DE LA VILLE DE STONE TOWN

Départ tous les jours de 9h00 à 11h00 (4 heures).
Trajet de 45 minutes jusqu’à Stone Town, visite guidée de deux heures puis retour à l’hôtel.

Parmi les étapes de cette visite du Stone Town historique figurent :

  • l’église anglicane, édifiée en 1874 sur le site d’un ancien marché aux esclaves
  • le National Museum ouvert en 1925
  • la Tip Tippu House, maison d’un célèbre marchand d’esclaves, à la belle porte sculptée
  • la Maison des merveilles, construite en 1883
  • le Palace Museum, palais du sultan de 1911 à 1964

Vous marcherez de la Tip Tippu House jusqu’au Vieux fort (la plus ancienne bâtisse de Stone Town), emprunterez la Kenyatta Road pendant quinze à vingt minutes, passerez devant l’ancien bureau de poste et suivrez Gizenga street.

A mesure que vous emprunterez les ruelles étroites de Stone Town, vous contemplerez l’architecture splendide de la ville, réputée pour ses portes massives aux ornements de cuivre.

Tout au long du chemin, vous apercevrez des vendeurs d’épices, des antiquaires et des boutiques de souvenirs.

LA RONDE
DES ÉPICES

Départ tous les jours de 9h00 à 11h00 (4 heures).

Trajet d’une heure de l’hôtel à Stone Town, visite guidée de la ferme aux épices pendant deux heures, puis retour à l’hôtel.

Comme son intitulé le suggère, cette visite vous transporte dans de magnifiques jardins où règnent épices exotiques et arbres fruitiers. Vous savourerez plusieurs variétés de fruits, notamment la pomme du jambosier et le fruit à pain. Vous goûterez également diverses épices dans la plénitude de leur arôme : cannelle, gingembre, vanille, cardamome, noix de muscade et bien d’autres encore.

Certaines de ces épices présentent des vertus médicinales et sont encore communément utilisées de nos jours.

PRISON ISLAND

Départ tous les jours de 9h00 à 11h00 (4 heures).

Le trajet dure 45 minutes jusqu’à Stone Town ;
le voyage en bateau dure 20 minutes. Visite de deux heures.

Ancienne prison d’esclaves et zone de quarantaine pour Zanzibar et le continent, cette île au large du vieux Stone Town abrite les tortues géantes Aldabrachelys amenées des Seychelles à la fin du XIX e siècle et dont certaines sont plus que centenaires. Cette espèce en voie d’extinction est en effet un présent du gouvernement des Seychelles. Sur l’île, il vous sera possible de nourrir et caresser les tortues.

LA FORÊT DE JOZANI

Départ tous les jours de 9h00 à 15h00 (2 heures et demie).

Cette forêt est l’un des derniers sanctuaires au monde du colobe rouge. Ce singe, quoique sauvage, se laisse aisément approcher, et vaquera à ses occupations comme si vous n’existiez pas. Jozani se traverse en empruntant un beau chemin de randonnée, et les guides, très aguerris, vous en apprendront beaucoup sur la forêt, dont la faune et la flore saisissantes figurent parmi les fleurons de Zanzibar.

Une visite de la mangrove, de son marais et de sa forêt est également prévue.

ZANZIBAR BUTTERFLY CENTRE

Départ tous les jours entre 9h00 et 15h00 (30 à 40 minutes de trajet).

Visite traditionnellement associée à celle de la forêt de Jozani.

Le Zanzibar Butterfly Centre (ZBC) vous permettra d’admirer des papillons de façon interactive. Près du parc national de Jozani-Chawka, dans un jardin tropical recouvert d’un filet, des centaines de papillons originaires de Zanzibar agitent leurs ailes. L’enclos est l’un des plus grands d’Afrique et immerge les résidents de l’île comme les touristes dans un environnement visuel et interactif permettant d’en savoir davantage sur les papillons.

Au ZBC, vous aurez la possibilité d’observer des papillons en train de se nourrir ou volant tout contre votre main. Vous serez également le témoin du cycle de vie complet de nombreuses espèces de papillon. Les chrysalides sont élevées de façon raisonnée et dans le respect de l’environnement par des habitants des villages avoisinants.

Les guides, accueillants et experts dans leur domaine, s’attacheront dès votre arrivée à vous dévoiler l’origine de ce centre ainsi qu’à vous familiariser avec le cycle de vie et l’écologie du papillon.

SAFARI BLEU

Départ tous les jours à 9h00 (journée complète)

Le trajet jusqu’à l’embarcadère dure 30 minutes, et la promenade en bateau 1 heure.

Le départ de l’excursion se trouve au village de Kizimkazi, au sud de Zanzibar, à trente minutes de l’hôtel. Vous naviguerez à travers les magnifiques récifs préservés de la baie de Menai pendant une heure et demie, puis vous jetterez l’ancre sur un superbe banc de sable. Là, vous pourrez vous relaxer, nager ou plonger avec masque et tuba. Vous aurez également la possibilité de savourer sur le pouce noix de coco fraîches, produits locaux et boissons non alcoolisées.

À midi, votre chef vous préparera un poisson grillé savoureux assorti de riz, de sauce et de salade. Ensuite, une assiette de délicieux fruits tropicaux vous sera servie en guise de dessert. À vous le soleil, le sable blanc, les récifs chatoyants : un paysage hors du commun.

À LA RENCONTRE DES DAUPHINS

Départ tous les jours à 6h00 (3 heures).

L’endroit le plus populaire pour rencontrer des dauphins à Zanzibar se trouve au village de Kizimkazi, situé sur la côte Sud.

Là, vous ferez connaissance avec le grand dauphin et le dauphin à bosse. Il est préférable de rendre visite aux dauphins de très bon matin, car à mesure que le soleil s’élève, la mer se réchauffe, reléguant les dauphins vers la fraîcheur des profondeurs. Bien que ces excursions auprès des dauphins soient très prisées, il n’est pas toujours possible de les apercevoir, et nager à leurs côtés reste une expérience rarissime. Comme pour tout animal sauvage, apercevoir un dauphin demande du temps et de la patience.

Les sorties d’observation durent entre deux et trois heures. Si vous apercevez les dauphins de bonne heure, vous serez de retour à l’hôtel pour le petit déjeuner.

LA FERME AUX ALGUES

Les algues se cultivent généralement en eaux chaudes, calmes et peu profondes, aux fonds sablonneux. L’algue cultivée dans cette ferme provient des Philippines et a été introduite à Zanzibar en 1988. Chaque matin, à marée basse, les femmes et les enfants partent travailler en mer. Autour de baguettes, ils lient des cordelettes de manière à former des structures suspendues, qui doivent demeurer sous le niveau de mer, même à marée basse.

L’algue pousse rapidement et peut être récoltée au bout de deux semaines ; elle est alors transportée au village, puis séchée. Vous apercevrez cette algue partout ou presque : étalées sur de grandes nattes ou sur le goudron ou bien suspendues à de longues structures de bois alignées sur la plage.

Les algues séchées sont vendues à des intermédiaires dans les villages, puis envoyées par conteneur en Europe du Nord, où elles servent à la fabrication de médicaments et de produits cosmétiques ou de conservateur naturel pour les produits alimentaires et la bière.

LA NOIX DE COCO

Les habitants de Zanzibar dépendent du palmier pour leur vie quotidienne.

L’arbre leur procure les branches dont ils se servent pour leurs habitations, leur nourriture, des boissons, de la corde, de l’huile à cuisiner et de l’huile pour la peau, du savon et enfin des brosses à dents rudimentaires. Les femmes utilisent l’enveloppe de la noix pour tisser de la corde.

Elles laissent tremper ces enveloppes dans l’eau pendant plusieurs semaines jusqu’à leur dégradation en fibres humides, puis elles sèchent et lavent ces fibres en les frappant d’un pilon de bois, jusqu’à ce que toute l’humidité et les déchets en soient extraits.

Ces femmes roulent alors sur elles-mêmes de petites portions de corde brute, puis les plient et replient avec d’autres, donnant naissance à une corde de bonne longueur, laquelle sera utilisée pour confectionner des lits de plage, ou assemblée à d’autres cordes pour fabriquer une ancre marine.